MCA

 

Les garanties prévues par le Contrat de Construction de Maison Individuelle ( CCMI ) et votre constructeur MCA

La garantie de livraison

Le client (maître d’ouvrage) est assuré de voir sa maison livrée à la date et au prix convenu . Cette garantie courre de l’ouverture du chantier à la réception et vous couvre même en cas de défaillance de l Entreprise

La garantie Constructeur

Elle court sur 10 ans (garantie décennale) et vous met à l’abri de tout incident lié au chantier et à la construction

La garantie de remboursement de l’acompte 

En cas d’annulation de la construction, le versement effectué à la signature est intégralement remboursé, dans les 15 jours suivant la demande.

Le + MCA : cet acompte, normalement fixé à 5% , est rarement demandé par Maisons et Chalets des Alpes.

La garantie de parfait achèvement

Nous nous engageons à remédier à toute imperfection constatée et relevant de notre responsabilité , jusqu’à 1 an après la livraison

Réalisation des travaux et réception

Les phases de la construction sont clairement définies, depuis le démarrage du chantier à la remise des clefs

Echéancier de règlement

Un échéancier contractuel doit vous être remis , les versements s’effectuent en fonction de l’avancement des travaux

Assurance dommage-ouvrage

Souscrite par vous-même, cette assurance est obligatoire. Nous vous ferons bénéficier de nos meilleures conditions .

 

 

 

Production d’eau chaude et RT 2012 

 

Gratuite, inépuisable, propre, l’énergie solaire est un apport non négligeable pour la production de votre eau chaude sanitaire.

Couplée à une chaudière gaz, l’énergie solaire accumulée dans un ballon à l’aide des capteurs solaires (panneaux solaires thermiques) peut couvrir gratuitement une grande partie des besoins d’une famille.

 

 

LA POMPE A CHALEUR (PAC) : 

L’air, l’eau et la terre sont sources d’une grande quantité d’énergie qui se renouvelle sans cesse grâce aux pluies et au rayonnement solaire.

La pompe à chaleur prélève la chaleur présente dans l’environnement naturel (l’air, la terre ou l’eau) et la restitue pour chauffer une habitation à un coût véritablement économique. Une pompe à chaleur peut fonctionner jusqu’à des températures extérieures de-15°C.

Pour prélever la chaleur dans la nature, il existe un principe majeur : l’aérothermie .

 

Jusqu’à 75 % d’économies d’énergie

Pour 1 kWh électrique consommé, une pompe à chaleur produit en moyenne 4 kWh de chaleur. Vous récupérez ainsi gratuitement jusqu’à 3 kWh. En comparaison avec une solution de chauffage tout électrique, cela représente un gain de 75 % sur une facture énergétique.

 

 

 

 

 

TEST DE PERMEABILITE A L AIR ( necessaire pour  confirmer votre maison  aux normes RT 2012 )

La perméabilité à l’air d’une construction est la quantité d’air qui entre de manière parasite par les parois opaques (ex. : passage des gaines électriques, liaisons parois et dormants des menuiseries, éléments traversant les parois, …).
Ces entrées d’air parasites participent aux déperditions énergétiques de la construction (réduction du confort thermique, augmentation de la facture énergétique).

La perméabilité à l’air d’une construction doit être validée à 0.6 m3/h/m2.

Seul un test de perméabilité réalisé par un organisme certifié permet de quantifier ce volume d’air parasite.

MCA s’est engagé dans cette démarche de qualité pour toutes ses constructions en 2009 : formation des équipes de travaux et contrôles de nos réalisations par un organisme externe certifié.

 

 

 

 

 

 

 

 

RESISTANCE THERMIQUE DES PAROIS 

 

 

La résistance thermique totale d’une paroi séparant une ambiance intérieure chaude d’une ambiance extérieure froide, est égale à la somme des résistances thermiques de toutes les couches de matériaux ou d’air peu ou non ventilé, qui constituent la paroi.

 

 

VENTILATION HYGROREGLABLE ET RT 2012

La ventilation hygroréglable permet de ventiler en fonction du taux d’hygrométrie dans le logement.

La qualité de l’air renouvelée préserve le bâti et la santé des occupants.

La consommation électrique de la VMC est réduite grâce à l’aéraulique du système et à une motorisation très basse consommation.

 

 

 

 

 

 

ETUDE PARASISMIQUE :

           Les règles parasismiques, définies suite à un décret en 1991, ont été mises en application      pour   prévenir le risque sismique. Un nouveau Décret en 2010 a ouvert la voie à l’application de nouvelles règles parasismiques.

           Ces nouvelles règles, appliquées par arrêté pour tous les permis de construire déposés à partir du 1er mai 2011, définissent notamment :
–  de nouvelles zones de sismicité (dénommées de 1 à 5)
–  la prise en compte des valeurs d’accélération nominales
–  un taux de travail du sol qui doit être validé (cette contrainte admissible ne peut être vérifiée que par le biais d’une étude géotechnique).
Toutes les maisons MCA font l’objet d’une étude parasismique.